Le point du mercredi #1

slide-dossier

Symbio2 teste sa façade en microalgues à Saint-Nazaire.

En juillet dernier, l’agence d’architecture X-TU et le GEPEA de Nantes dévoilaient leurs premiers prototypes de capteurs solaires biologique. Pour rappel, outre sa qualité thermique, cette façade rideau a comme particularité de produire des microalgues. Actu-Architecture s’était entretenu avec Olivier Scheffer, directeur de la recherche au sein du cabinet X-TU afin de connaître plus précisément ces panneaux. Aujourd’hui l’équipe, sous son nom Symbio2, met son invention en test grandeur nature. Un ensemble de panneau sera déployé sur le campus universitaire de Gavy à Saint Nazaire. Les panneaux seront mis en place dans les prochain mois avec l’aide de l’entreprise Seche Environnement. Si les résultats sont concluants, les panneaux seront utilisés pour la façade d’une usine d’incinération.

Icade étend son parc santé.

La filiale santé d’Icade a enrichi son portefeuille avec huits nouveaux sites. Le premier groupe concerne le Pôle Santé Sud au Mans (72), la clinique François Chénieux à Limoges (87), le Centre Clinical d’Angoulême (16) et le Centre Médico Chirurgical des Cèdres à Brive (19). L’ensemble sera exploité par le groupe VEDICI qui réunit un consortium d’investisseurs dont Icade à hauteur de 175 millions d’euros. Le second groupe concerne la Polyclinique Jean Vilar à Bruges (33), la Polyclinique les Fleurs à Ollioules (83), la clinique Villette à Dunkerque (59) et la clinique de Flandre à Coudekerque-Branche (59) auprès de Médi-Partenaires ainsi que le centre d’imagerie (CIMROR) attenant au Pôle Santé République à Clermont-Ferrand (63) qui est déjà détenu par Icade Santé. Cette seconde acquisition se chiffre à 106 millions d’euros.