Sanaa

SANAA

Sanna est un cabinet d’architecture japonnais fondé par les architectes Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa en 1995. Parmi ses constructions les plus reconnues, on peut citer le Musée du Louvre-Lens, le Rolex Learning Center à Lausanne ou encore The New Museum of Contemporary Art à...

Vous êtes un professionnel de la MOE ?

Leurs projets :

Présent dans les articles suivants :

Désolé, cette entreprise n'est citée dans aucun article.

Portrait :

Qui se cache derrière Sanaa ?

Sanaa est une agence d’architecture japonaise créée en 1995 par les architectes Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa.

Quelle est l’histoire de Sanaa ?

En 1981, Kazuyo Sejima est diplômée de la Japan Women’s University. Elle intègre la même année l’agence Tokyo Ito dans laquelle elle restera jusqu’en 1987 lorsqu’elle décide de créer son propre cabinet : Kazuyo Sejima & Associates. Sa carrière décolle véritablement en 1988 lorsqu’on lui confie la maîtrise d’œuvre des maisons Platform I et II. L’architecte devient alors petit à petit mondialement reconnue.

Ryue Nishizawa, quant à lui, obtient son diplôme en 1990 en sortant de l’université nationale d’architecture de Yokohama. Il réalise son premier projet en 1995, une résidence de vacances (Weekend House) près de Tokyo. En 1997, il fonde son agence : The Office of Ryue Nishizawa. En 2005, il réalise le complexe projet de Moriyama House.

Pendant ses études, le jeune architecte travaillera aux côtés de Kazuyo Sejima mais alors qu’il veut prendre son indépendance, elle lui propose de travailler ensemble pour élaborer des propositions lors de concours internationaux comme pour le port de Sydney. C’est donc ainsi, qu’en 1995, Sanaa est crée. Cependant, aujourd’hui encore, les deux collaborateurs travaillent toujours tous les deux pour leurs cabinets respectifs, en plus de Sanaa.

L’objectif des deux architectes de l’agence est de créer de nouveaux types d’espaces de rencontres afin d’inciter la communication entre plusieurs personnes. Pour cela, ils travaillent beaucoup à partir de la lumière mais aussi avec le vide et le Feng shui afin de faciliter la manière de circuler. Les bâtiments de l’agence sont reconnus dans le monde entier pour leur architecture que l’on peut qualifier de délicate, légère et de minimaliste. Avec ses bâtiments, Sanaa s’amuse de la réflexion du verre et de la luminosité du blanc. Dans chacun de ses projets, Sejima et Nishizawa sont à la recherche d’une ambiance et d’une expérience abstraite. Dans cette architecture pure, ascétique et même proche de la disparition, la limite entre l’intérieur et l’extérieur devient difficile et le travail se fait tout en transparence, toujours en lien avec l’environnement et les éléments fondamentaux tels que la lumière, l’eau ou l’air. Sanaa suit donc à la lettre les règles de l’architecture contemporaine japonaise qui allie la tradition avec la modernité.

C’est dans cette optique que Sanaa utilisent beaucoup le dessin pour illustrer leurs projets. En effet, selon eux, les plans numériques ne permettent pas de faire ressentir les sentiments qu’un dessin peut exprimer. Leurs plans sont très simples avec des formes et des graphiques clairs.

Quelles sont les principales réalisations de Sanaa ?

Deux boutiques Dior sont construites par Sanaa de 2001 à 2003 à Tokyo, ces deux immeubles tout en transparence sont très légèrement décorés et utilisent seulement du verre et de l’aluminium pour la structure extérieure.

En 2007, l’agence livre The New Museum of Contemporary Art à New York. Ce bâtiment se constitue de blocs blancs empilés de manière précaire, représentant ainsi l’incertitude de l’art contemporain.

Le Rolex Learning Center, construit en 2010, est aussi une œuvre reconnue du cabinet. C’est un immense complexe où le toit épouse le sol à certains endroits et la lumière circule parfaitement grâce aux quelques patios et aux baies vitrées.

On peut ensuite mentionner l’extension du Musée d’art moderne à Valence en 2005 ou encore l’extension du Musée du Louvre à Lens en 2012.

© Julien Lanoo

Fin 2018, après plusieurs années de chantier, la restauration de la Samaritaine dans le premier arrondissement de Paris devrait enfin prendre forme.

Comment se distingue Sanaa ?  

Au vu de leurs prestigieux projets, Sanaa s’est donc vu remettre le prix Pritzker en 2010 considéré comme le Prix Nobel de l’architecture.

Japan

Écoles des associés et dirigeants :

Désolé, nous ne connaissons pas la formation des dirigeants.

Entreprises similaires :

Désolé, nous ne connaissons pas les entreprises similaires.