Immeuble de bureaux Digital à Montreuil par TOA Architectes

Achevé en septembre, l’immeuble de bureaux Digital à Montreuil dessiné par l’agence TOA Architectes accueillera l’UCANSS (Union des caisses nationales de Sécurité sociale) début 2019, le temps de réaliser les travaux d’aménagement intérieur. Porté par le promoteur Sopic Paris et soutenue par l’investisseur Notapierre, l’immeuble de bureaux a reçu la certification BREEAM very good. Cet ensemble immobilier tertiaire de 5 900 m2 pour un budget de 11 millions d’euros se répartie sur 5 étages avec trois locaux en sous-sol.

© Frédéric Delangle

Implantation de l’immeuble Digital à Montreuil

Le projet immobilier s’implante au croisement de la rue Armand Carrel avec la rue Elsa Triolet de cette commune de 106 000 habitants à l’Est de Paris. Voisin des bureaux d’Air France et du siège d’Ubisoft, à proximité du périphérique parisien. Le bâtiment marque les limites de petites rues de ville qui heureusement, sont entourées de bâtiments de taille plus modeste ce qui profite à l’éclairage de ces espaces publics.

© TOA Architectes

Composition architecturale orchestrée par TOA Architectes

Le bâtiment Digital est enveloppé d’une peau métallique, en accord avec les menuiseries fabriquée par Paquet Fontaine et coiffée par une toiture végétalisée. Suivant une trame rigoureuse, celle-ci a pour objectif de baigner de lumière naturelle les bureaux. Le projet, d’une grande sobriété, s’autorise quelques plis afin d’éviter l’effet bloc que pourrait avoir ce programme sur une parcelle de 1 740 m2. Ainsi, l’angle de la rue est adouci par un premier retrait sur les deux premiers niveaux, que l’on retrouve, avec des angles différents, au dernier étage. En attique, les employés de l’UCANSS pourront profiter d’une terrasse.

© Frédéric Delangle

Les circulations verticales se positionnent le long de la rue Elsa Triolet derrière un grand mur rideau de tout hauteur en léger retrait de la rue. Il laisse ainsi voir l’enchainement des volées d’escaliers en béton traité de la manière la plus simple. Afin de casser la monotonie, l’espace de circulation est égayé par un jeu de lumière filant. Le reflet des sols en bois vient ainsi révéler une lumière dorée la nuit tombée.

© Frédéric Delangle

À l’extérieur, l’immeuble offre une petite bande d’espace vert. Un espace traité sobrement, peut-être un peu trop d’ailleurs, avec une petite terrasse en bois qui vient interrompre l’engazonnement de l’espace vert. Cet espace se clos par un stationnement de vélo tout le long du pignon avoisinant, une solution simple mais efficace.

© Frédéric Delangle

Du point de vue technique, le confort thermique de l’édifice est assuré par un système de VRV à condensation, l’ensemble des équipements techniques est piloté à travers une GTB. Notons que le chantier a été réalisé suivant une charte de chantier à faible impact.

© Frédéric Delangle

Plus d'informations sur le projet :

Répartition des missions par entreprise :

  • Architecte : TOA Architectes
  • Maître d’ouvrage : Sopic Paris
  • Locataire : UCANSS
  • BET Structure : AEDIS
  • BET Fluides : ALTERNET
  • BC : SOCOTEC
  • SPS : Véritas
  • AMO Environnemental : Diagobat
  • Acousticien : Diagobat
  • Maîtrise d’œuvre d’exécution : BERIM

Informations sur le projet

Date de livraison :

2018

Budget :

11 000 000€

Début de chantier :

2017

Surface en m2 :

5 900

Date de concours :

2014

Surface de terrain :

1 740

Techniques et matériaux

Certifications :

Explorer des projets similaires :

Matérialité :