Centre culturel et artistique de Fuzhou par PES Architects

Depuis quelques années, la Chine a entrepris la construction de nombreux méga projets culturels comme la Bibliothèque de Tianjin Binhai par MVRDV afin de positionner la Chine en leader culturel asiatique. Le cabinet d’architecture finlandais PES Architects vient pour sa part d’achever son septième bâtiment chinois, le Centre culturel et d’Art de Fuzhou. Ce bâtiment de 153 000 m2 est ouvert depuis ce mois d’octobre, visite.

© Marc Goodwin

Contexte et implantation

La ville de Fuzhou est la capitale de la province du Fujian, elle compte aujourd’hui 5 400 000 habitants tandis que son agglomération est légèrement moins peuplées que l’Île-de-France. C’est l’une des villes continentales les plus proches de Taipei et historiquement, elle fut une étape majeure sur la route de la Soie. La parcelle est relativement intéressante puisqu’elle est bordée par le fleuve Minjiang mais aussi parce qu’elle est traversée par la rivière LiangCuo.

© PES Architects

Des pétales de fleurs de Jasmin signées PES Architects

Le centre culturel et d’Art de Fuzhou s’inspire des pétales de fleurs de Jasmin. Cette idée émane principalement de deux facteurs. Le premier est la volonté de Pekka Salminen, l’architecte fondateur de PES Architects de rendre ce gigantesque équipement culturel à une rationalité humaine, d’où la fragmentation des principaux espaces. La seconde intention est en référence à la région du Fujian connue pour ses fleurs de Jasmin.

© Marc Goodwin

Le projet se développe ainsi en cinq principaux volumes qui accueillent une salle d’Opéra de 1 600 sièges, une salle de concert de 1 000 places, une salle de théâtre multifonctionnelle de 700 places, un musée d’art et un complexe cinématographique. Ces derniers sont traités avec la même logique, c’est à dire avec un bardage en céramique d’une part, et d’une coiffe métallique devant un mur-rideau d’autre part.

© Marc Goodwin

Les différents espaces sont reliés par un passage courbe dont la toiture offre une terrasse panoramique sur le paysage environnant qui par la même occasion enjambe la rivière. À l’embouchure, les architectes ont construit de plus petits pétales afin d’y loger un café et des espaces d’accueil pour les visiteurs.

© Marc Goodwin

Les architectes de PES Architects ont déroulé le tapis rouge à la céramique en travaillant avec le céramiste taïwanais Samuel Hsuan-yu Shih afin de développer des parements spécialement pour les contraintes du projet.

© Marc Goodwin

À l’intérieur, un parement mural bois vient ajouter un peu de couleur dans les espaces de circulation. Le bois est également utilisé sur la peau de la salle de théâtre pour des raisons acoustiques, pour être précis, les architectes ont recouvert les murs de panneaux en bambou massifs découpés par commande numérique.

© Marc Goodwin

L’intérieur de l’Opéra fait la part belle aux fleurs à travers un traitement mural floral bleuté. Il est intéressant de mesurer le travail de mise en œuvre de ces carreaux de céramique posés à la main qui offrent tout le relief de l’opéra. La salle de concert est de même vêtue de céramique mais la réalisation est toute autre. Celle-ci reprend la logique de la façade extérieure mais s’offre quelques singularités.

© Marc Goodwin

Actuarchi publie chaque jour les derniers projets d'architecture en France, abonnez-vous aux newsletters du site le plus complet dans le domaine de l'architecture.

  • Architecte : PES Architects
  • Maître d’ouvrage : Fuzhou New Town Development Investment Group Co
  • Architecte local : Xu Zongwu, CCEDGC Co. Ltd.

Certification :

Surface du terrain :

Surface du projet :

Budget :

Localisation :

Cliquez sur les fabricants des produits et matériaux du projet pour mieux les connaître :

Cliquez sur les entreprises du projet pour mieux les connaître :