Conservatoire de Meyzieu

Projet lauréat

Actualité :

L’agence PARC Architectes a été désignée lauréate du futur Conservatoire de Meyzieu. Le projet se développe sur 3 600 m2 pour un montant de 7 400 000 € HT. Le chantier démarrera en septembre 2019 pour une durée de 17 mois, soit une livraison en février 2021.

Description du projet :

Implanté à Meyzieu, ville de 33 000 habitants en périphérie de Lyon et limitrophe de Villeurbanne. Le futur Conservatoire de musique et d’art dramatique est un monolithe ancré au sol par ses angles.

Telle la vibration de la musique peut entrainer une foule dans les airs, le conservatoire de Meyzieu voit ses murs s’envoler vers la lumière suivant la forme de la propagation d’une onde. Ces courbes émanant du sol ne sont pas nouvelles pour les architectes de PARC, on les retrouvent déjà avec l’auditorium de Bondy qu’Actuarchi avait publié en 2011.

Si la façade en béton blanc d’aspect glacé laisse imaginer un bâtiment sombre. Le passant observateur y entreverra une transparence qui l’invitera à entrer. C’est la résultante du patio central qui permet de baigner les circulations de lumière naturelle. Deux beaux cèdres du Libans, des érables cépées et des merisiers viendront arborer cet espace. Il apportera également le complément du son, le silence.

La position centrale du patio a été motivée par l’orientation du site. La façade principale est en effet orientée au nord et face à une station de tramway. Il permet donc de faire entrer la lumière sous d’autres orientations et ainsi de profiter au mieux des apports de soleil. Enfin, il crée un espace de repos, protégé des nuisances sonores et offre un filtre respectueux envers ses riverains.

Protéger des 40cm de béton, les différentes salles de formations seront elles aussi éclairées naturellement de manière zénithale. La lumière, élément central du projet de PARC Architectes, est aussi la matière de la signalétique du conservatoire ; son nom étant le résultat de perforation du voile de béton laissant ainsi la lumière la traverser. Massif de par ses façades, la minéralité du conservatoire se poursuit à travers le béton lisse coulé au sol qui s’étendra aussi bien à l’intérieur du patio qu’à l’intérieur de la construction.

Le conservatoire côté technique

Les voiles périphériques sont en béton banché blanc et teintés dans la masse avec une épaisseur de 40cm. La plus longue façade, qui a la particularité d’être concave, affiche une portée de 63 mètres. La conception de la structure est assurée par le bureau d’études Batiserf. Notez que l’on retrouvera un parking de 45 places au sous-sol.

Du point de vue énergétique, le conservatoire de Meyzieu fonctionnera avec une pompe à chaleur géothermique eau/eau, quant aux espaces, ils seront chauffés à travers un plancher chauffant.

Enfin, l’acoustique, élément essentiel du projet, conduite par les acousticiens Peutz & Associés fonctionne avec le système de boite dans la boite pour les salles de formations. L’auditorium propose pour sa part une acoustique modulable. Elle permet d’écouter de la musique non amplifiée ou alors de l’être notamment pour des pièces de théâtre.

Plans et photos :

Fiche technique :

Livraison :

Chantier :

Concours :

2021

2019

2017

Budget :

Surface :

Surface de terrain :

7 400 000€

3 000

3 600

Entreprises du projet :

Projets similaires :