Crématorium Siesegem d’Alost en Belgique par KAAN Architecten

  • 2012 : Date de concours
  • Juin 2013 à septembre 2014 : Date d’études
  • Avril 2016 à septembre 2018 : Chantier
  • Janvier 2019 : Livraison de l’aménagement paysager

L’agence KAAN Architecten a livré en septembre le nouveau crématorium Siesegem d’Alost en Belgique. Dans la même période, l’agence d’architecture a achevé l’Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay sur le plateau de Saclay. Le projet, rempoté en 2012, se développe sur 5 000 m2, ses aménagements paysagers seront livrés en janvier 2019.

© Sebastian Van Damme

Contexte et implantation du Crématorium d’Alost en Belgique

Alost est une ville belge de 85 000 habitants située à mi-chemin entre Bruxelles et Gand, traversée par une rivière qui se jette dans l’Escaut. La parcelle en question s’ancre à l’Ouest de la ville, le long du périphérique qui la sépare de l’Hôpital Algemeen Stedelijk Ziekenhuis.

© KAAN Architecten

Le bâtiment suit une forme carrée de 74 mètres de côté, il est bordé de massifs végétaux mis en scène par le paysagiste Erik Dhont afin de protéger le lieu des nuisances de l’environnement extérieur. Le parc s’accompagne de petites collines afin de pouvoir répandre les cendres, un jardin d’urnes est également disponible pour les familles.

© KAAN Architecten

Composition architecturale de KAAN Architecten

La conception de crématorium est singulière, elle requiert des intentions spécifiques due au contexte dans lequel on s’y rend. Ainsi, les enjeux sont de créer des espaces où le calme règne, un lieu qui apaise, qui accompagne le deuil. De plus, les crématoriums belges ont la particularité d’offrir plus qu’une cérémonie, ils offrent également un lieu de rassemblement où les familles peuvent partager un repas ou se retrouver. Enfin en termes de logistique, le passage des corbillards ne doit pas être vue des visiteurs.

© Sebastian Van Damme

Le crématorium Siesegem s’organise autour d’une grande traversée rectiligne haute de 6,4 mètres. Les architectes de KAAN Architecten ont voulu souligner « le sentiment d’immensité, qui va de pair avec l’abondance chaleureuse de lumière naturelle ». Cet espace qui structure toute l’organisation du crématorium permet en outre de limiter la signalétique en facilitant l’orientation des visiteurs. La banque d’accueil vient se positionner dès l’entrée à travers un renfoncement.

© Sebastian Van Damme

L’espace cérémonial se déroule dans deux salles, la principale dotée de 600 places se tourne vers l’Est, la seconde, de taille plus modeste s’oriente vers l’Ouest, du côté de l’entrée visiteur. Pour ces espaces, ils ont été simplement meublés de banquettes, sans accoudoirs, de couleur sable.

© Simone Bossi

La partie Sud du crématorium qui se place à notre droite lorsqu’on entre, abrite l’espace famille. Il dispose ainsi de quatre salles qui s’ouvrent vers le parc. La cuisine et les locaux de services viennent se positionnent entre le couloir principal et les salles de rencontres.

© Simone Bossi

Les architectes de KAAN Architecten ont souhaité rendre visible l’espace de crémation. Ils expliquent vouloir créer «une polarité inhabituelle entre l’aspect mécanique et la sérénité. La douce couleur jaune sable du mobilier est reprise pour les fours et la cheminée, qui s’étire à travers une ouverture vitrée du toit ».

© Sebastian Van Damme

Matérialité du crématorium

Pour accompagner les condoléances, le rôle de la matérialité est essentiel. Il n’est donc pas étonnant que les architectes de KAAN Architecten eurent recours au béton qui par sa nature minérale et intemporelle, offre une grande sérénité. Ce choix s’accompagne par l’utilisation du marbre Ceppo di Grévenant d’Albanie pour le sol et les murs. On retrouve également le marbre pour le pupitre ou le guichet d’accueil. Les revêtements de sols des salles réservées aux familles et de la cafétéria sont en revanche en parquet de chêne.

© KAAN Architecten

  • Architecte : KAAN Architecten
  • Équipe : Bas Barendse, Dante Borgo, Maicol Cardelli, Timo Cardol, Sebastian van Damme, Paolo Faleschini, Raluca Firicel, Cristina Gonzalo Cuairán, Michael Geensen, Walter Hoogerwerf, Marco Lanna, Giuseppe Mazzaglia, Exequiel Mulder, Ismael Planelles Naya, Giulia Rapizza, Ana Rivero Esteban, Giacomo Rizzi
  • Maître d’ouvrage : Intergemeentelijke Samenwerking Westlede (IGS)
  • Paysagiste : Erik Dhont
  • Entreprise de construction générale : Jan de Nul
  • Conseil construction : Pieters Bouwtechniek
  • Gestion projet : KAAN Architecten, Bureau Bouwtechniek
  • Eau, Électricité, supervision des installations : Henk Pijpaert Engineering
  • Acoustique, climat, physique : DGMR
  • Fours : DFW
  • Multimedia : BIS
  • Oeuvre d’art : Rinus Van de Velde
  • Photographes : Simone Bossi, Sebastian van Damme
  • Fabricants : Bulvano (mobilier), Luxor interieur (bancs de bois), Bekaert Building Company – BBC (mobilier fixe), Meyvaert (mobilier d’exposition), Marble’us (marbre)

 

Certification :

Surface du terrain :

Surface du projet :

5000

Budget :

Localisation :

Cliquez sur les fabricants des produits et matériaux du projet pour mieux les connaître :

Cliquez sur les entreprises du projet pour mieux les connaître :