Groupe scolaire Anton Makarenko à Ivry-sur-Seine par Air Architectures

L’agence Air Architectures a offert une extension de 3 043 m2 pour le groupe scolaire Anton Makarenko à Ivry-sur-Seine. Le projet se distingue notamment par une clôture toute en couleur mais aussi par le positionnement à l’étage du pôle de restauration.

© David Bourreau

Contexte et implantation

Ivry-sur-Seine est une ville limitrophe à Paris et compte 60 000 habitants, la rue Hoche, sur laquelle le groupe scolaire a son adresse, marque la transition de deux tissus urbains. L’un au nord constitué de grandes tours d’habitations, tandis que la partie Sud est principalement constituée de maisons mitoyennes.

© Air Architectures

L’ancien groupe scolaire Anton Makarenko était constitué de trois bâtiments, identique en emprise de terrain, les deux premiers sont en R+2 tandis que le dernier est en R+1. Cependant, ces derniers qui donnaient sur la rue Jean Perrin, étaient devenu bien trop exigu, c’est donc suite à l’acquisition du foncier attenant à deux des bâtiments, donnant sur la rue Hoche, que la Mairie d’Ivry-sur-Seine a pu lancer son projet d’extension.

© Air Architectures

Le projet d’Air Architectures remporté en avril 2015 a permis de faire passer de 7 à 16 classes l’école maternelle, mais aussi de rassembler l’espace de restauration sur une seul plateau.

© David Bourreau

Une peau d’orange pour délimiter l’école

L’idée directrice des architectes a été de reprendre le principe d’une peau d’orange, comme nous l’explique l’architecte Olivier Leclercq, interrogé par la rédaction d’Actuarchi : « Nous cherchions un concept architectural permettant d’illustrer le prolongement de la façade en clôture pour donner une cohérence à l’ensemble ancien+extension. L’idée de la Clémentine est arrivée assez naturellement. Nous avons une image conceptuelle qui l’explique très bien. Nous avons donc cherché à donner une matière à cette façade/clôture. D’un côté, une peau d’orange lisse et granuleuse (ici strié) et de l’autre une peau intérieure d’aspect blanc mat, bois peint à l’instar de la double face d’une pelure de clémentine). Nous avons tout de suite adopté cette façade clémentine qui s’est très facilement décliné en garde-corps, brise soleil, portail, sur toiture, et a guidé nos choix sur les détails. La maîtrise d’ouvrage s’est très vite approprié cette image en proposant même des adaptations en accord avec le concept général ».

© Lili l’archi

La clôture qui en résulte est constituée de 7 000 profilés aluminium orangés et agit en signal pour le quartier. Les percements des nouveaux volumes reprennent la logique de l’existant accentuant ainsi l’unité du groupe scolaire. On remarque également que l’emplacement des nouveaux volumes permet aux cours de récréation de bénéficier du soleil et par suite, d’offrir une vue plus profonde depuis les salles de classes.

© David Bourreau

Repenser le fonctionnement du groupe scolaire

Le projet d’Air Architectures a renversé le fonctionnement du groupe scolaire. L’entrée s’effectue désormais le long de la rue Hoche, gardant toutefois une entrée pour l’école élémentaire sur l’ancienne rue. Olivier Leclercq, gérant du cabinet d’architecture commente : « Nous avons été les seuls à proposer un projet dans lequel l’ancienne école revêtait autant d’importance que l’extension, avec l’image d’un groupe scolaire ne faisant qu’un, et l’impression d’avoir une école toute neuve ».

© Air Architectures

Outre l’idée de concevoir une peau unique, allant de l’extension à l’existant, les architectes ont notamment pris le parti de déplacer la restauration et l’installer à l’étage de l’extension. Cette solution a été choisie pour permettre de loger le centre des loisirs en rez-de-chaussée avec une entrée indépendante mais aussi de proposer des préaux fermés à côtés des deux cours de récréation des maternelles.

© Air Architectures

Cet étage, qui est complété par la bibliothèque est distribué à travers un atrium où vient s’enrouler un escalier reprenant les codes de la façade, mais dans une teinte blanche en référence à la partie intérieure de la peau d’orange. Le dernier étage de l’extension accueille deux terrasses ainsi que les 9 nouvelles salles de classes. On remarquera que le couloir est chapeauté par un shed qui permet ainsi de se passer d’éclairage artificiel. La photo ci-dessous démontre bien l’apport de ce shed dans la luminosité des salles de classes.

Un chantier en site occupé

La construction de l’extension et la rénovation de l’existant ne devait pas impacter le fonctionnement de l’établissement scolaire, une salle commune a d’ailleurs été affectée à l’école pendant les travaux. Olivier Leclercq témoigne : « Le chantier en site occupé a été effectivement compliqué, car nous n’avons pu intervenir que pendant les vacances scolaires, principalement celle de l’été 2016 et 2017. À chaque fois, ce délai déjà court a été amputé de 2 délais d’un mois pour le désamiantage. Malgré un important travail avec la maîtrise d’usage en amont, il y a eu tout naturellement des imprévus et des modifications qu’il fallait prendre en compte. L’entreprise a fait preuve d’une grande souplesse et a joué le jeu, malgré des moments très tendus ». Ce chantier, achevé à la rentré 2018 a été mené par Demathieu-Bard Bâtiments Ile-de-France.

© David Bourreau

Choix techniques et environnementaux

Le projet, développé en BIM niveau 3 en phase conception et de niveau 2 pendant le chantier a été épaulé sur les questions techniques par le bureau d’études TCE EPDC et l’acousticien Aïda. Du point de vue structurel, l’école a été construite en poteau et dalle béton. Les façades ont ensuite été apposées à travers des éléments en bois préfabriqués pour une vitesse d’exécution accrue mais aussi une meilleure gestion des ponts thermiques.

© David Bourreau

L’architecte Olivier Leclercq nous précise : « Le groupe scolaire fonctionne désormais au chauffage urbain. Il a de plus été pensé pour avoir d’excellents facteurs lumière jour. Les classes n’ont pas besoin d’éclaircissement artificiel en journée ».

© David Bourreau

Galerie d'images, liste des intervenants et infos diverses en bas de page.

INFO DU PROJET

Entreprise du projet :

Calendrier du projet :

  • Janvier 2015 : Appel d’offre pour le marché de maîtrise d’oeuvre
  • Avril 2015 : Rendu du concours
  • Novembre 2015 : Permis de Construire
  • Mai 2016 : Dossier de Consultation des entreprises
  • Janvier – juin 2017 : Début du chantier, travaux de gros-oeuvre de l’extension
  • Eté 2017 : Travaux de réhabilitation légère du bâtiment C, construction de la première partie de la clôture le long de la cour de la maternelle existante.
  • Septembre 2017 : Rentrée des maternelles dans le bâtiment C
  • Mai 2018 : Finitions de l’extension.
  • Eté 2018 : Travaux de réhabilitation légère des bâtiments A et B.
  • Septembre 2018 : Accueil des enfants.
  • 6 octobre 2018 : Inauguration officielle du groupe scolaire.

Explorer d'autres projets en fonction de ses caractéristiques :

Localisation :

Certifications :

Fabricant du projet :

Chiffres clefs :

Budget :

9550000

Surface :

3043

Parcelle :

Désolé, aucun fabricant ne s'est manifesté pour ce projet.

1 Partages
Enregistrer
Partagez
Tweetez
Partagez