Ilot le Garance à Paris par Métra + Associés

L’agence Metra + Associés vient d’achever l’îlot Le Garance dans le 20ièmearrondissement à Paris par la construction d’une crèche de 66 berceaux et l’extension du collège Lucie Faure, avec ARTÉO architectures, architectes associés. En 2015, l’architecte Brigitte Metra avait livré la première phase du projet comprenant des ateliers et des parkings pour quelques 190 bus de la RATP et 29 250 m2 de bureaux pour le Ministère de l’intérieur.

© Nathalie Carne

Contexte et implantation

Le projet s’implante dans le quartier Pyrénées à Paris, plus précisément, rue des Pyrénées pour le Ministère de l’intérieur et le collège ; la crèche quant à elle est accessible depuis la rue des Maraichers. La parcelle de 11 197 m2 s’étend dans le sens nord-sud, non loin de la Porte de Vincennes.

© Métra+Associés

L’ancien centre de bus de la RATP avait été édifié à la fin XIXe siècle sur cette parcelle. Toutefois, le besoin de moderniser cet hangar industriel mais surtout d’augmenter sa capacité a conduit la RATP a lancé un projet mixte permettant à la fois, à la compagnie de transport de conserver son emplacement stratégique au cœur de ses usagers, mais aussi de valoriser son patrimoine foncier à travers la densification du lieu. Cet ensemble mixte abrite aujourd‘hui quelques 2 000 emplois.

© Métra+Associés

La seconde opportunité a été pour le collège Lucie Faure qui se développe sur deux sites. L’un jouxtant la parcelle rue des Pyrénées, l’autre se positionnant près de périphérique parisien. La ville de Paris, maître d’ouvrage de l’équipement public a saisi cette occasion afin de rassembler tous les locaux au même endroit. C’est ainsi que l’ancienne rue séparant la parcelle au collège a été fermée pour être reconvertie en cours de récréation. Afin de garder la traversée de cet espace urbain possible, une traversée a été créée entre le collège et le Ministère de l’Intérieur.

© Philippe Ruault

Un îlot entier de 84 800 m2

Construire un îlot entier est assez rare, construire un îlot entier à Paris encore plus. Ce privilège, attribué à l’architecte Brigitte Metra en 2005 lui permet ainsi de dessiner l’ensemble des limites, mais surtout celui du vide, en l’occurrence un jardin de 2 600 m2. Parler de projet architectural est assez difficile, il convient plutôt de le qualifier de morceau de ville ce projet, que l’on a subdivisé en immeuble à travers des failles tantôt de verre, tantôt de vide.

© Métra+Associés

La phase 1 accueille le centre de remisage et de maintenance de la RATP ainsi que les locaux du Ministère de l’intérieur comprenant également des places de parking. Cette première partie a été livrée en août 2015 pour un montant de 137 millions d’euros. La seconde phase, englobant dans une même enveloppe une crèche de 66 berceaux et l’extension du collège Lucie Faure, totalise 3 420 m2 SHON pour un montant de 10 millions d’euros.

© Métra+Associés

La couleur comme intégration urbaine

L’architecte Brigitte Metra, ancienne chef de projet de Jean Nouvel, a choisi d’épouser chacune des limites du PLU, ce qui s’est concrétisé par une ligne de toiture discontinue pour le Garance. Les façades sont marquées par la stratification des panneaux de façades. Traité sur un même plan, les panneaux d’aciers laqués et les verres tantôt sérigraphiés, tantôt transparent, viennent rappeler le mouvement des bus qui anime son sous-sol. Un bardage qui commence avec un rouge vif au Sud pour peu à peu devenir blanc à proximité du collège Lucie Faure au Nord en passant par le bordeaux. Le choix chromatique résulte de la couleur de la façade d’en face. Ainsi le rouge résulte de la façade rosée du lycée Hélène Boucher et des logements sociaux à proximité.

© Philippe Ruault

La façade de l’équipement scolaire est quant à elle plus rugueuse. L’horizontalité est moins présente du fait des ondulations verticales des panneaux de béton composite matricé (Acrytherm de Rebeton). À l’intérieur, le collège se vêtit de panneaux en CCV blancs de CMEG qui seront habillés à l’avenir par de la végétation grimpante.

© Métra+Associés

Un jardin de 2 600 m2 de Michel Desvigne

Le cœur de l’îlot est dédié au végétal orchestré par le paysagiste Michel Desvigne. Visible depuis les failles qui aèrent le projet, le jardin s’étend en remontant les coursives avec des plantes grimpantes. Ces plantes ancrées dans la coursive à travers des bacs plantés, masquent de grandes baies perçant la façade en aluminium anodisé.

© Bodi

Phase 1 : Centre de bus de la RATP et Ministère de l’intérieur

Le centre de remisage et de maintenance de la RATP se loge à quelques 21 mètres de profondeur. Le centre de bus qui se déploie sur 4 niveaux en dessous du niveau de la rue est éclairé par des verrières positionnées dans le jardin. Le ministère de l’intérieur dont le siège est à la Place Beauvau, héberge sept de ces divisions dans cet immeuble qui rend le Garance plus urbain.

© Philippe Ruault

Phase 2 : Extension du collège Lucie Faure et crèche de 66 berceaux

Le collège occupe les trois premiers niveaux du dernier immeuble du site. Il est en l’occurrence occupé par un gymnase directement accessible depuis la nouvelle cour de récréation. La crèche de 66 berceaux occupe quant à elle les deux derniers niveaux de l’édifice. Elle dispose de deux cours, à chacun de ses niveaux, offrant une vue sur le jardin. La lecture des deux programmes est facilitée par le traitement des percements, le collège, demandant des niveaux d’éclairage naturel exigeant, est éclairé par des bandeaux vitrés suivant la courbure de la façade. La crèche dispose d’ouvertures plus fines, disposées de manière aléatoire. Pour ce qui est de l’aménagement intérieur, il a été réalisée par l’agence Artéo architectures.

© Nathalie Carne

Choix techniques

© Métra+Associés

Construire trois niveaux souterrains pour accueillir les bus de la RATP n’a pas facilité la conception. Ainsi, des mesures particulières pour respecter la réglementation incendie ont débouché sur un doublement des bouches d’aération et de désenfumage. La dalle séparant les deux fonctions est en outre résistante au feu pendant 4 heures.

Actualité du projet

  • Novembre 2005 : Date de concours
  • Décembre 2006 : Permis de construire
  • Janvier 2012 : Début du chantier
  • Août 2015 : Livraison de la phase 1
  • Février 2016 : Début des travaux de la phase 2
  • Août 2018 : Livraison de la phase 2

Répartition des missions par entreprise :

  • Maître d’ouvrage : Icade, RATP, Ville de Paris
  • Architecte : Metra + Associés
  • Paysagiste : Michel Desvigne
  • Architectes associés pour la conception des espaces intérieurs du collège et de la crèche : ARTÉO architectures
  • BET Structure : Artelia
  • BET Fluides : Artelia
  • BET Façades : Arcora, Pelletier
  • BET Environnement : S’PACE Environnement, Optime
  • BET SPS : AXCE Sécurité
  • ICPE : Apsys
  • ESSP : Cronos Conseil
  • Acousticien : Altia
  • Certification environnementale : Enexo
  • Cuisiniste : Spooms
  • Entreprise générale de construction : Eiffage Construction
  • Photographes : Philippe Ruault, Michel Bodi, Métra & Associés

Informations sur le projet

Date de livraison :

2018

Budget :

150 000 000€

Début de chantier :

Surface en m2 :

84 800

Date de concours :

2005

Surface de terrain :

11 197

Techniques et matériaux

Certifications :