Une maison végétalisée renversante à Cracovie par Superhelix Pracownia Projektowa

L’architecte polonais Bartłomiej Drabik, fondateur de l‘agence Superhelix Pracownia Projektowa vient de réaliser une maison environnementale de 189 m2 à Cracovie, en Pologne.

© Bartłomiej Drabik

Contexte et implantation

Cracovie est une ville importante de Pologne qui se situe au Sud du pays.  Son agglomération compte 1 500 000 d’habitants dont la moitié dans la ville-centre. La maison s’implante quant à elle dans un petit lotissement en périphérie de ville. Situé dans une zone prisée, le foncier est ainsi cher ce qui a conduit les aménageurs de ce lotissement de 10 maisons à vendre des parcelles de petites tailles. Situation que l’on retrouve dans de nombreuses villes en France mais nécessaire aussi pour éviter l’étalement urbain.

© Bartłomiej Drabik

Une toiture végétalisée à 45 degrés

Pourquoi avoir conçu une couteuse toiture végétalisée à 45 degrés alors que toiture plate traditionnelle aurait été de bien meilleur marché me demanderez-vous ? La réponse est simple, le règlement d’urbanisme local imposait aux architectes une toiture en pente. De cette contrainte est née la possibilité de renverser littéralement la façade principale donnant sur la rue en toiture.

© Bartłomiej Drabik

Ce parti pris architectural radical est un bon moyen de se protéger visuellement de ces voisins tout en étant généreux avec eux. On peut même dire que les voisins sont les premiers bénéficiaires car qui a envie de voir une façade monotone depuis son salon ?

© Superhelix Pracownia Projektowa

Il est intéressant de noter que cette opération est positive du point de vue de la surface végétale. L’emprise de la maison sur cet ancien champ est inférieure à la surface de la toiture végétalisée créée. Deux saignées dans ce volume permettent de glisser l’entrée ainsi que celle du garage. La façade Nord, côté rue est relativement sobre, la présence végétale est valorisée par un soubassement traité en noir.

© Bartłomiej Drabik

Baigner la maison de lumière naturelle

La maison s’organise au rez-de-chaussée autour de deux éléments, le garage et le séjour. La présence d’un double garage s’explique par une offre de transport en commun inexistante en périphérie de la ville polonaise. C’est donc pour cette raison que l’architecte Bartłomiej Drabik l’a intégré au corps principal de la maison. Le second espace abrite le séjour exposé plein Sud qui se prolonge à l’extérieur par une terrasse à l’ouest. Entre ses deux espaces, vient se glisser une chambre d’amis avec salle de bain, accessible depuis le séjour.

© Bartłomiej Drabik

Le séjour est relativement généreux, il se développe sur deux niveaux ce qui permet de baigner de lumière naturelle cet espace de vie. À l’étage, on retrouve la suite parentale avec dressing et salle de bain, une salle de jeu, la salle de bain des enfants ainsi que leurs deux chambres qui peuvent être réunies en une seule.

© Superhelix Pracownia Projektowa

Choix techniques et environnementaux

Du point de vue structurel, la maison est construite en lamellé-collé. Des profilés métalliques viennent compléter la structure bois dans le séjour et au niveau de la terrasse extérieure. Les architectes ont joué avec la charpente afin de dessiner des losanges, un moyen de valoriser l’utilisation du bois, en l’occurrence du Cèdre rouge occidental. C’est une essence de bois qui n’a pas besoin d’être traitée des intempéries ni des insectes.

© Bartłomiej Drabik

Cette absence d’intervention sur les matériaux issus de la nature se retrouve également dans la toiture végétalisée. Celle-ci a été conçue de manière à ne pas avoir besoin de l’arroser, Il n’y a donc pas de dispositif d’arrosage.

© Superhelix Pracownia Projektowa

 

Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessus, le bandeau de menuiseries aluminium de marque Aluprof MB 86 au niveau de la toiture permet une ventilation naturelle de la maison lorsque les baies sont ouvertes. Le débord de toiture est volontairement accentué et recouvert en sous-face par des panneaux de Fermacell Powerpanel HD.

© Superhelix Pracownia Projektowa

Les apports énergétiques sont complétés par des panneaux photovoltaïques qui viennent se poser sur le pan de toiture sud de la maison. La façade est quant à elle traitée sobrement par un bardage bois. Du côté de l’isolation, c’est la laine de verre Multimax 30 de la marque Isover qui a été retenue.

Plus d'informations sur le projet :

Portrait des entreprises du projet :

Répartition des missions par entreprise :

  • Architecte : Superhelix Pracownia Projektowa
  • Maître d’ouvrage : Particulier
  • Entreprise de construction : Marcin Matoga
  • Photographe : Bartłomiej Drabik

Informations sur le projet

Date de livraison :

2018

Budget :

0€

Début de chantier :

Surface en m2 :

189

Date de concours :

Surface de terrain :

0

Techniques et matériaux

Choix techniques :

Certifications :

Explorer des projets similaires :

Programmes :

Matérialité :

Régions :