Musée M9 à Venise par Sauerbruch et Hutton

© Sauerbruch Hutton / Archimation

© Sauerbruch Hutton / Archimation

Remporté il y a deux semaines par le cabinet allemand Sauerbruch Hutton, le nouveau musée de Mestre à Venise redessine son quartier grâce à un fort caractère. Le projet s’intègre parfaitement à son cadre initial grâce à sa volumétrie qui respecte celle de ses voisins. Le bâtiment se distingue à travers la façade du musée qui ressemble à un catalyseur, générant un autre centre-ville, sans pour cela oublier le contexte existant.

© Sauerbruch Hutton

Afin de créer une connexion piétonne entre la Piazza Ferretto et Via Cappuccina par l’ancienne caserne, le projet propose un passage dans la diagonale passant devant le musée et sa place afin de l’inviter à poursuivre sa visite à l’intérieur. Cette décision, prise dès le début de l’étude, entraina la séparation du deuxième bâtiment en deux édifices triangulaires.

© Sauerbruch Hutton

© Sauerbruch Hutton

Le projet intègre la réhabilitation de l’ancienne caserne. Celle-ci sera aménagée en commerces, toutes les entrées des boutiques seront orientées vers le centre de la cour. Quant aux ouvertures extérieures, elles feront offices de vitrines, cette organisation vise à améliorer l’activité au sein du cloitre. On remarquera que l’entrée du bâtiment est dans l’axe de l’allée créée, elle est aussi ouverte sur la place auxquelles les autres entrées sont orientées.

© Sauerbruch Hutton

© Sauerbruch Hutton

Toutefois, la partie ouest de la parcelle, où résidait deux écuries, sera elle aussi aménagée en commerce. L’attention du visiteur sera captée par l’angularité des deux nouveaux éléments, l’organisation du bâtiment et ses accès seront très vite localisés. Le grand bâtiment sera destiné aux expositions du musée, les deux premiers étages seront dotés de « black boxes » de 1 250 m² par étages. Cette visite se fait grâce à un escalier de 50 mètres de long en quatre volées. L’espace d’exposition est conçu sur une trame de 9 x 12 mètres, elle peut être découpée en 9 x 6.

© Sauerbruch Hutton

© Sauerbruch Hutton

Le bâtiment est identifiable grâce à son revêtement extérieur en céramique polychrome. L’entrée et les alcôves sont traitées en béton, on retrouve ce matériau dans la partie supérieure de la structure. La forme du bâtiment résulte de plusieurs critères, la création de l’allée, l’intégration en trois dimensions de la construction dans son contexte, l’accessibilité de toutes les composantes du programme, l’agencement des surfaces au rez-de-chaussée. L’aspect du musée est destiné à interpréter l’héritage artistique du XXe siècle.

© Sauerbruch Hutton

© Sauerbruch Hutton

À propos de l’agence

Fondé en 1989, l’agence est aujourd’hui dirigée par le duo fondateur Matthias Sauerbruch et Louisa Hutton ainsi que Juan Lucas Young. L’agence qui regroupe actuellement 80 personnes de 12 nationalités différentes et travaille dans plusieurs pays en Europe. L’agence dont le siège est basée à Berlin, fut l’objet de nombreuses publications et prix dont l’Erich Schelling Prize for Architecture en 1998 et le Fritz Schumacher Prize for Architecture en 2003.

© Wilfried Dechau

© Wilfried Dechau

  • Architecte : Sauerbruch Hutton (Matthias Sauerbruch et Louisa Hutton)
  • Équipe : Juan Lucas Young, Bettina Magistretti, Carlos Alarcón Allen, Sybille Bornfeld, Tom Geister
  • Collaborateurs : Jörg Albeke, Cristina Haumann, Stephanie Hesse, Tarek Ibrahim, Lina Lahiri, Ilja Leda, Konrad Opitz, Emma Reid, Maria Saffer, Christian Toechterle-Knuth, Tatiana Trinidade
  • Structure : S.C.E. project s.r.l.
  • Module : Werk5
  • Rendu : Suaerbruch Hutton + Archimation
  • Date de concours : septembre 2010

Choix techniques :

Certification :

Programme :

Surface du terrain :

Surface du projet :

Budget :

Localisation :

Cliquez sur les fabricants des produits et matériaux du projet pour mieux les connaître :

Cliquez sur les entreprises du projet pour mieux les connaître :

Lancez la galerie du projet en cliquant sur les images :