Un renouveau pour le quartier Sud de Nanterre et les tours Aillaud

À Nanterre, le quartier Sud va subir une grande transformation en deux temps. La première se concentrant sur les équipements, la seconde sur la rénovation énergétique mais aussi programmatique des Tours Aillaud.

Voir aussi :

Un quartier très (trop) social de Nanterre

D’un point de vue géographique, le quartier possède des qualités, situé à côté du quartier d’affaires de la Défense, il bénéficie d’une bonne infrastructure de transport. Cependant, le quartier Sud qui abrite 13 000 habitants, compte 94% de logement social ce qui pose la question de la mixité urbaine. Le quartier reflète également la difficulté de l’emploi de ses populations où 25% de la population active du quartier est au chômage.

© Mairie de Nanterre – Claire Macel

Si dans de nombreux quartier comme à Lille Sud, on a fait tomber les biscottes, pour construire à échelle humaine, le tabula rasa est quant à lui impossible pour des questions patrimoniales. On ne peut pas détruire les tours Aillaud. Nous ne sommes plus au temps d’Haussmann où on n’hésitait pas à sacrifier quelques bâtiments pour bâtir les grands boulevards qui font la fierté des parisiens depuis près de deux siècles.

© Mairie de Nanterre – Claire Macel

Première étape : améliorer les équipements

La première étape du projet de rénovation va se concentrer sur la rénovation du centre commercial des Fontenelles et le marché Pablo-Picasso. L’école Maxime-Gorki sera réhabilitée tandis que les vestiaires du stade Jean-Guimier seront démolis pour être ensuite reconstruit. Les immeubles démolis seront remplacés par des logements en accession à la propriété. Cette étape qui se chiffre à 38 millions d’euros sera achevée en 2021.

© Agence RVA

Deuxième étape : lifting des tours Aillaud

À l’image de la Cité Radieuse du Corbusier, les tours Aillaud seront investis par des commerces et locaux d’activités. Une médiathèque avec théâtre et locaux associatifs sont également de la partie. Du côté technique, les façades des tours Aillaud ont perdu près d’un quart de leurs mosaïques qui tombent au sol. La rénovation aura notamment pour objectif d’améliorer le confort thermique de la tour, la mission a été confiée à l’agence RVA (Renaud & Vignaud Associés) accompagnée du bureau d’études Franck Boutté Consultants et le graphiste Pierre Di Sciullo. Le chantier va démarrer à l’automne 2020.

© Agence RVA

Si les tours gérées par les bailleurs sociaux seront réhabilitées avec une isolation thermique par l’extérieur, les autres tours vont être rénovées par l’intérieur, ce qui pose question des ponts thermiques. Toutefois, l’opération immobilière menée par Altarea Cogedim vise le label « Patrimoine basse consommation » d’Effinergie. Elle prévoit notamment de restaurer les voiles béton, les supports des façades et de restaurer la mosaïque grâce notamment à de la pâte de pierre. Ce second lot des tours développé par Altarea Cogedim est conçu avec Histoire & Patrimoine, l’atelier M&Co, Lamt et AIA Life Designers.

© Agence RVA

Un potentiel futur collège à construire

L’enjeu principal étant de redonner de la vie au quartier et de l’animer en dynamisant le tissu économique afin de réduire sa proportion résidentielle sociale. Ainsi, l’objectif est de descendre à 71% de logement social. Dans cette logique, la ville de Nanterre étudie la possibilité de fermer le collège Évariste-Galois et de reconstruire un nouveau collège pour Puteaux et Nanterre.

Galerie d'images, liste des intervenants et infos diverses en bas de page.

INFO DU PROJET

Entreprise du projet :

Calendrier du projet :

Explorer d'autres projets en fonction de ses caractéristiques :

Programme :

Localisation :

Choix techniques :

Certifications :

Fabricant du projet :

Chiffres clefs :

Budget :

Surface :

Parcelle :

Désolé, aucun fabricant ne s'est manifesté pour ce projet.

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer