La SMAC, Scène de Musiques Actuelles d’Amiens dessinée par Chartier-Corbasson

L’agence parisienne Chartier-Corbasson va construire la nouvelle Scène de Musiques Actuelles d’Amiens dans le quartier Saint-Leu. Les architectes étaient en compétition face à François Chochon Architecte, Opus 5 architectes et Charles-Henri Tachon. Chartier-Corbasson a été désigné lauréat en 2018. Le chantier qui totalise 1 066 m2 de surface utile sera lancé en 2020 pour une livraison en 2021.

© Chartier Corbasson

Un choix que la maîtrise d’ouvrage explique par « Le projet apparaît le plus abouti au regard de l’intégration urbaine respectueuse des gabarits environnants et des typologies du quartier, tout en faisant références au passé industriel du site par un travail subtil sur des volumétries évocatrices d’un village perché, qu’il propose une écriture architecturale humble, contemporaine et soignée mise en valeur par une simplicité et une unité des matériaux, qu’il dégage de larges surfaces vitrées en rez de chaussée du bâtiment principal privilégiant les relations avec l’espace public, et que le groupement propose un équipement fonctionnel offrant une bonne lisibilité de l’organisation générale du bâtiment ».

© Chartier Corbasson

Contexte et implantation

La SMAC s’implante dans le quartier Saint-Leu d’Amiens, ville de 130 000 habitants entre Lille et Paris. Le projet est à plusieurs centaines de mètres au nord de sa célèbre cathédrale gothique, plus précisément, le bâtiment va s’implanter à l’angle de la rue Edmond Fontaine et de la rue des Archers. Il côtoie un bâtiment universitaire introverti à l’Est, la faculté des Sciences de l’université de Picardie Jules Verne à l’Ouest.

© Chartier Corbasson

L’enjeu de ce projet est d’offrir une nouvelle salle de spectacles de 500 places en complément de la salle actuelle installée quai Belu dans un ancien hangar à bananes depuis trente ans.

© Chartier Corbasson

Composition architecturale de Chartier-Corbasson

La première intention des architectes a été d’établir un passage qui guide les étudiants de la Faculté des Sciences au bâtiment universitaire dessiné par Henri Gaudin, mettant ainsi en scène son entrée singulière. Outre l’aspect urbanistique, les architectes évitent une entrée directe depuis les rues permettant ainsi de limiter les nuisances sonores communes lors de manifestations culturelles. Cette rue sera revêtue par un simple pavé, commun au quartier, afin de poursuivre l’intégration urbaine du projet.

© Chartier Corbasson

La seconde intention de l’agence Chartier Corbasson est d’intégrer la morphologie de l’équipement à celle de son quartier. Pour cela, les architectes ont ainsi créé un moulage en béton reprenant les formes des toits des maison du quartier Saint-Leu.

© Chartier Corbasson

Le caractère culturel de l’édifice est souligné par un socle composé de verre et de feuilles métalliques invitant les passants à entrer dans l’édifice. « Le projet peut se lire comme un village perché, surélevé, flottant sur un socle lumineux accueillant le hall d’entrée, et les différents services liés à la salle » expliquent les architectes. Arriver à cette simplicité architecturale, a été le plus complexe confie l’architecte Karine Chartier, cofondatrice de l’agence Chartier Corbasson avec Thomas Corbasson.

© Chartier Corbasson

Interrogée par la rédaction d’Actuarchi sur la technique de réalisation de ce moulage en béton, Karine Chartier explique « nous avons à ce stade plusieurs options, le principe recherché est celui d’un monolithe en béton sans trace de reprise de coulage ».

© Chartier Corbasson

Du point de vue de l’organisation spatiale, les deux studios de musique de la SMAC sont installés dans un bâtiment indépendant au nord, masquant ainsi le parking à vélo et permettant de délimiter le passage créé. Ils seront visibles depuis les bureaux situés dans le bâtiment principal en face. Celui-ci vient ensuite tracer une droite parallèle à la rue des Archers et fermer l’îlot en épousant les limites des rues. La salle avec les ateliers viennent ainsi occuper l’angle des rues. L’accueil et les locaux de services finalisent la SMAC sur la partie Ouest.

© Chartier Corbasson

À l’étage, on retrouve les bureaux, les loges et les caterings qui disposent de terrasses indépendantes. À noter que la terrasse donnant sur la nouvelle rue permettra d’éventuelle petites représentations. Pour la conception de la salle de spectacle, on retrouve le scénographe de Villeurbanne Ducks Scéno et l’acousticien Avel.

© Chartier Corbasson

Choix techniques et environnementaux

Du côté technique, les architectes de Chartier Corbasson sont accompagnés du bureau d’études structure Etic, du bureau d’études fluides Energy Pro et de l’économiste de la construction BMF. La SMAC d’Amiens souhaite être labellisée HQE et label E+/C-. Pour atteindre ces labélisations, l’équipe de maîtrise d’œuvre prévoit d’installer une pompe à chaleur. Pour la ventilation, le projet fonctionnera en freecooling et nightcooling. À ce stade des études, des panneaux photovoltaïques sont en option.

Galerie d'images, liste des intervenants et infos diverses en bas de page.

INFO DU PROJET

Entreprise du projet :

Calendrier du projet :

  • Avril 2018 : procédure de concours
  • février 2019 : avis d’attribution du marché
  • APS en cours
  • 2020 : début du chantier
  • 2021 : date de livraison

Explorer d'autres projets en fonction de ses caractéristiques :

Localisation :

Certifications :

Fabricant du projet :

Chiffres clefs :

Budget :

2048096.48

Surface :

1066

Parcelle :

Désolé, aucun fabricant ne s'est manifesté pour ce projet.

62 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez