Théâtre Sénart par Chaix & Morel et associés

  • Septembre 2009 : désignation de Chaix & Morel et associés comme architecte lauréat face à 130 cabinets d’architecture ayant postulé.
  • Fin mai 2013 : début du chantier
  • 13 novembre 2015 : ouverture au public

Le Théâtre Sénart dessiné par l’agence Chaix & Morel et associés abrite deux auditoriums ainsi qu’un studio. Totalisant 10 600 m² pour une emprise au sol de 6 400 m2, cette scène nationale réceptionne 150 représentations chaque année.

© 11h45

Sénart est une ville nouvelle issue du regroupement de 10 communes totalisant 123 000 habitants, localisée à l’Est d’Évry. Au début des années 2000, il est décidé de créer un centre-ville à cette nouvelle ville. Ce projet urbain, nommé Carré-Sénart accueille 113 000 m2 de commerces et 40 000 m2 de bureaux. C’est sur cette parcelle, suivant un plan rectiligne, que le Théâtre Sénart s’implante.

© Chaix & Morel et associés

Les architectes ont conservé la rigueur du quartier en suivant un plan parallélépipédique avec des lignes fermes dessinées par les plis de l’enveloppe métallique. Une fois entré dans le projet par le sud, le théâtre s’organise autour d’un patio central de plus de 500 m2. La galerie d’entrée qui s’étend sur 80 mètres de long abrite les différents points de service comme le comptoir d’accueil, le bar et le restaurant. Le grand auditorium est construit à l’ouest du patio, et la petite salle modulable à l’opposé. Vient ensuite les loges et les locaux de services qui achève le projet au nord.

© 11h45

La lecture programmatique du projet est relativement aisée de par la volumétrie conçue. Les architectes ont aimé jouer avec la grille urbaine du Carré-Sénart, celle-ci se retrouve dans le motif qui vient perforer le parement métallique de ce lieu, qui sert entre autres à dissimuler les équipements techniques et les conduits de ventilation. Les panneaux de 1 500 mm de côté ont été perforé de manière à ne pas compromettre leur rigidité tout en animant l’enveloppe et laissant passer la lumière une fois la nuit tombée.

© Chaix & Morel et associés

Le grand auditorium peu accueillir 843 places assises ou 783 si la configuration offre la fosse aux 40 musiciens. Son acoustique a été traitée avec des panneaux de bois suivant une trame carrée avec différents plis pour faire échos à l’enveloppe du projet. Le petit auditorium joue quant à lui la carte de la modularité avec une capacité de 303 places assises amovibles et tractables pour 600 m2. Le sol en asphalte peut ainsi se découvrir et proposer une configuration debout, celle-ci, pouvant compter jusqu’à 1126 personnes lors de concert. On notera également la présence d’un studio de 294 m2 qui permet aux musiciens de s’entrainer mais aussi faire des cours de musique.

© 11h45

Du point de vue environnemental, le projet est chauffé avec une chaudière à granulés de bois à double combustible de 240 kW complété par deux chaudières à condensation au gaz de 270 kW.

© 11h45

Actuarchi publie chaque jour les derniers projets d'architecture en France, abonnez-vous aux newsletters du site le plus complet dans le domaine de l'architecture.

Lancez la galerie du projet en cliquant sur les images :