150 ou 170 m² le seuil ?

Une info à partager ?

La nouvelle ministre de la culture Aurélie Filippetti se dit favorable à l’abaissement du seuil de recours à un architecte. La Fédération Nationale des Dessinateurs Indépendants qui représente donc les maîtres d’œuvres défend évidemment cette proposition, je vous propose donc de lire son point de vue de cette réforme :

 « Précédemment, la réforme de l’urbanisme (du 01/03/12) avec son nouveau mode de calcul des surfaces avait déjà réduit les possibilités à tout particulier ou tout professionnel n’étant pas diplômé en architecture pour la réalisation d’un projet de construction. Un rectificatif de cette réforme par le Décret du 7 mai 2012 avait permis de revenir à un calcul moins sévère mais infligeant tout de même une perte notable de la surface admise (sans recours à l’architecte).

Dans cette période difficile où les entreprises sont sensibles aux réformes, il est donc impensable que pour conserver un salaire honorable d’un côté, on vienne à amputer des marchés de l’autre, au risque de voir fermer des entreprises et de voir encore augmenter le nombre de chômeur.

La FNDI à la rencontre des autres fédérations et des Ministres.

Pour cette raison, Mme Christine NADEAU (Présidente de la FNDI) ainsi que Mr Philippe SPAGNOLI (Vice-président de la FNDI) vont à la rencontre des Fédérations pour organiser une concertation qui débouchera sur un rendez-vous avec les Ministres en rapport avec le sujet c’est-à-dire Mme Filippetti Ministre de la Culture et Mme Duflot Ministre de l’Egalité des territoires et du Logement.

Ce regroupement des Fédérations est en marche. Les puissantes Fédérations que sont la FFACB (Fédération Française des Artisans Coopérateurs du Bâtiment) et le SYNAMOB (l’Organisation Professionnelle de l’Architecture et de la Maîtrise d’oeuvre en bâtiment) se rencontrent à Paris avec la FNDI (Fédération Nationale des Dessinateurs Indépendants) pour se concerter sur le sujet. D’autres Fédérations emboîtent déjà le pas et on peut espérer voir s’officialiser un rendez-vous avec les Ministres avant la fin de l’année.

La FFACB, avec son Président Mr Picoron et sa Secrétaire Générale Mme Becker, a été particulièrement active pour protéger ses adhérents. En effet, seule, la FFACB a réussi à transformer la réforme originale de l’urbanisme en une réforme plus juste en indiquant à l’ancien Ministre du Logement les conséquences néfastes déjà visibles d’une telle réforme sur les professionnels. Cela a conduit au dernier Décret du 7 mai 2012». (Les propos en italique sont de la FNDI).

Tout le monde sait que l’activité sera difficile, ce sera d’autant plus vrai pour les logements aux particuliers (une tendance qui s’est effondrée de moitié) tandis que les logements sociaux eux affichent une tendance stable. Par conséquent, les architectes libéraux et les maîtres d’œuvres seront les plus impactés de cette crise.

 À travers cette réforme il s’agit de définir qui doit se serrer le plus la ceinture ? Ou plutôt qui est le plus à même de réduire son salaire. Il faut ajouter à cela que la surface moyenne que construit un jeune couple est en baisse. Voir notre article sur l’évolution de l’immobilier.

Je ne vous interrogerai pas sur la question pour ou contre le seuil à 150 m² mais plutôt de manière objective, qui selon vous est le plus à même de réduire son salaire ?

 

 

Pour consulter les résultats du vote, c’est ici